Hebergement gratuit d'image et photo

Pour rappel(s’il y a lieu d’etre…):

BP gérait la plateforme pétrolière DeepWater Horizon qui a fait naufrage le 22 avril dans le golfe du Mexique, après une explosion dans laquelle 11 employés ont disparu.

Exprimée en millions de litres, la quantité de pétrole déversée dans le golfe du Mexique, depuis l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, est apocalyptique.

Entre 397 et 715 millions de litres de brut se seraient échappés.

Mais si on convertit cette quantité en tonnes -soit entre 341 400 et 602 000 tonnes de pétrole- bien que gravissime, la marée noire du golfe du Mexique n’est a priori pas la pire de l’histoire de l’humanité.

La marée noire du Golfe en 1991 et l’explosion du puits mexicain Ixtoc Uno en 1979 détiennent ce triste record, avec près d’un million de tonnes de pétrole chacune.

Ce « classement » ne se base bien sûr que sur les quantités de brut déversées, et ne prend pas en compte l’impact sur l’écosystème.

La nature est en effet la première victime de la marée noire.

‘après les experts, celle-ci pourrait avoir des effets en cascade pendant des décennies sur l’écosystème riche et fragile du golfe du Mexique.

2600 oiseaux, mammifères et tortues ont été retrouvés morts jusqu’à maintenant.

Mais pour les scientifiques, cela pourrait n’être que la partie émergée de l’iceberg.

De nombreux poissons et requins morts ont probablement coulé au fond de l’océan.

Et sur le long terme, de multiples espèces pourraient disparaître.

BP et ses sous-traitants ont oublié et ignoré les signes avant-coureurs,démontrant  une « prise en compte insuffisante du risque » et soulève des questions sur le savoir-faire du personnel, a conclu un groupe d’experts techniques.

Dans un rapport de 28 pages publié mardi soir, un jury indépendant réuni par la National Academy of Engineering a déclaré que les entreprises n’ont pas appris  à gérer ces accidents».

« La décision d’accepter des résultats-tests comme satisfaisants sans même les faire vérifier par du personnel compétent indique un véritable manque de discipline et de responsabilité », indique le rapport.

Ces échecs ne serait pas acceptable dans les entreprises qui travaillent avec l’énergie nucléaire ou l’aviation, a déclaré Donald Winter, un professeur de la pratique du génie à l’Université du Michigan et président du comité d’étude composé de 15 membres.

« Dans une opération comme cela, vous devez connaître les risques de l’endroit où vous allez. »

BP et ses sous-traitants n’ont pas apparemment la meme vision des choses…

Un forage d’un puits d’exploration de plus de trois miles sous la surface de l’océan implique des connaissances importantes du lieu, telle que la géologie sous-jacente.

Parmi les risques mis en évidence dans le rapport,un est vraiment effarant.

Plusieurs tests  ont indiqué que le ciment au fond du trou ne serait pas une barrière efficace à l’afflux de pétrole et de gaz.

Plus d’un mois avant la catastrophe, BP a également perdu des matériaux de forage en profondeur dans le trou, situation qui n’a pas été utilisée pour traiter les risques.

Le fait qu’il y ait eu une fuite d’hydrocarbures dans le puits Macondo plus d’un mois avant l’accident montre que rien n’a été fait pour éviter les risques futurs.

Les conclusions techniques du rapport sont identiques à celles mises en avance par BP,les législateurs et le président de la commission des déversements d’hydrocarbures.

Pourtant, le rapport dit qu’il ne peut pas être possible d’établir exactement ce qui s’est passé, car une grande partie des preuves s’est évaporée lorsque les 11 travailleurs sont morts et lorsque  la plate-forme a coulé en avril.

Le secrétaire Ken Salazar a demandé pour mai une enquête  en disant qu’il voulait « un organisme indépendant » pour savoir ce qui s’est réellement passé…

Celui-ci a déclaré que les travaux du comité aideront à guider le ministère afin de renforcer les normes et la surveillance des exploitations de pétrole et de gaz.

Un rapport final est attendu pour Juin 2011.

Il est clair que la responsabilité de BP est évidente et que ces individus cherchent à gagner du temps.

article interessant:« 7 mauvaises excuses pour BP »
hebergeur d'image

Publicités