Les scientifiques ont longtemps déclaré qu’il est difficile d’associer un événement météorologique seul comme une inondation seule ou une sécheresse directement au changement climatique.

Comme les catastrophes naturelles se sont multipliées cette année, tant les scientifiques que les représentants gouvernementaux se sont associés pour déclarer que de tels événements ont été  certainement(surement pour ma part) empirés par un rechauffement climatique.

Et ce n’est que le début….

Je vais essayer de retracer ici les 9 principaux évènements de l’année 2010.
hebergeur d'image

1/Le 20 avril, la catastrophe d’Horizon Deepwater de BP a fait se deverser  4.9 millions de barils de pétrole dans le Golfe du Mexique durant plus de trois mois.

On ne connaîtra probablement jamais le désastre écologique et économique en résultant.

Cependant, on a extrait des milliers d’animaux  des eaux souillées et le petrole a tué des récifs de corail et a touché les  couches du fond de  mer.

Cela prendra des années, voir des décennies, pour la région pour s’en remettre…
Pourtant, de grandes sociétés pétrolières multinationales continuent à forer offshore(en mer), plusieurs en eau profonde et certains  maintenant veullent  forer dans le fondant arctique….

2/Un accord de référence a été conclu à Nagoya,  avec les 193 nations lors de  la Convention sur la diversité biologique (CBD) pour sauver les espèces .

Les défenseurs de l’environnement ont en grande partie déclaré que l’accord était remarquable et un pas en avant assez considérable avec 20 buts mesurables, comme la reconstitution de 15 pour cent des zones dégradées et la protection de 10 pour cent d’eaux marines avant 2020.

Cependant,l’avenir nous dira si cet accord est vraiment viable et respecté….

C’est un pacte volontaire sans pénalité…

3/ la destruction massive des forets tropicales humides de Madagascar due aux 10 000 immigrés clandestins.

Une augmentation des feux de forets a été observée par la NASA en décembre démontrant une deforestation massive pour l’exploitation meurtriére des forets.

Un décret a pourtant été signé interdisant l’exploitation des bois durs, y compris le bois de rose…

Les conflits continuent à ce jour…

4/L’Indonésie et la Norvège ont signé l’accord d’un milliard de dollars pour protéger des forêts en asie du sud-est, qui est devenue le troisième plus grand émetteur de gaz à effet de serre du monde en raison de la dégradation de tourbières et le déboisement.

Conformément à l’accord, l’Indonésie établira un moratoire de deux ans sur des nouvelles concessions de sylviculture dans des secteurs forestiers principaux et des tourbières  en janvier 2011.

L’accord prévoit aussi un contrôle,un rapport et un système de vérification ainsi qu’une base de données des zones dégradées, qui aidera des officiels  indonésiens à obtenir un meilleur avis pôur connaitre, à l’extérieur des secteurs forestiers, les terres disponibles pour le développement.
Les critiques craignent l’echec du  partenariat à cause de  la corruption dans le secteur de la  sylviculture, la pression politique du lobby du développement forestier, principalement des bûcherons, des producteurs de papier et des sociétés d’huile de palme.

5/Le déboisement dans l’Amazone brésilienne est tombé au taux le plus bas , permettant au Brésil d’atteindre ses objectifs pour réduire la destruction de forêt tropicale humide.
L’analyse d’images satellites par l’Institut national du Brésil pour la Recherche Spatiale (INPE) montre que 6,450 kilomètres carrés de forêt tropicale humide ont été purifiés dans l’Amazone depuis 12 mois, une baisse de 14 pour cent par rapport à l’année précédente.

Le taux de déboisement en déclin du Brésil a été constaté dans plusieurs études  depuis 2005.

Le déboisement est maintenant évalué  autour de 10 pour cent d’émissions de dioxyde de carbone, par rapport aux 15-18 pour cent il y a une décennie.

Mais tandis que les résultats du Brésil étaient encourageants, il y avait déjà des signes que 2011 ne pourrait pas être aussi positive.

L’analyse par Imazon, une ONG(une organisation non gouvernementale), a révélé une large augmentation dans « la dégradation », qui est souvent un précurseur au déboisement…

6/Un million de mètres cubes de bourbe rouge a dévasté deux villages hongrois.

Les photos de l’horreur  ont tourné autour du monde.

Cependant, la bourbe rouge était en réalité des déchets  d’aluminium.

La perte(les déchets) s’est déversée dans des villages après qu’un barrage ait cédé.

Tandis que la bourbe a finalement atteint le Danube, les scientifiques ont cru que ses niveaux de lourds métaux n’étaient pas assez haut pour causer des dégâts à long terme.

Cependant, le fumier rouge a vraimentdétruit la vie dans un certain nombre de rivières(fleuves) locales.

Des impacts plus prosaïques incluent le déboisement, l’eau, la pollution.

7/Cette histoire de David-contre-Goliath montre comment des sites médiatiques sociaux comme Facebook et twitter peuvent incarner le nouveau visage d’activisme .

Le conte commence par Greenpeace postant une annonce intelligente liant le géant alimentaire.

l’huile de palme et la destruction des forets.

On essaya alors d’ interdire la vidéo de YouTube, citant l’infraction de droit d’auteur(de copyright).

Cela a suscité l’emmoi en ligne, enflammé quand un modérateur à la page de Facebook de Nestle a été perçu comme étant faux .
Le succès de la campagne de Greenpeace, qui est vraiment devenue la base en ligne, s’avère efficace et démontre comment la puissance des sites sociaux médiatiques sont devenus utiles pour faire pression sur des grandes entreprises.

8/Le progrès aux pourparlers d’UNFCCC de Cancun.

le Mexique a augmenté les espoirs sur le processus multilatéral, de retour vers une structure climatique globale(mondiale).

Environ 26 accords individuels étaient la priorité de Cancun, les Émissions de Réduction du Déboisement et la Dégradation Forestière (REDD +) le mécanisme, qui aspire à indemniser(compenser) des pays en voie de développement pour protéger leurs forêts.

L’Accord Cancun a aussi ouvert la porte pour la restauration de tourbières comme une stratégie pour la réduction du changement climatique.

Au-delà des forêts et des tourbières, l’Accord Cancun s’est tourné vers plusieurs autres secteurs controversés, y compris un mécanisme de finance climatique.

Les parties ont consenti à créer un Fonds Climatique Vert, qui mobilisera et administrera  100 milliards de $ par an avant 2020.

Le fonds sera géré par l’ONU – pas la Banque mondiale – par la surveillance d’un conseil avec « la représentation égale » de pays en voie de développement et développés.

9/2010 a vu la découverte d’un nouveau singe au Brésil et un autre nouveau singe dans le Myanmar.

Mais ce n’était pas tout : un carnivore étrange et une nouvelle espèce de lémur ont été annoncés à Madagascar, l’ADN et l’analyse  ont prouvé la présence d’un nouveau singe dans l’Asie du Sud-Est et des photos ont montré ce qui est probablement une nouvelle espèce  d’éléphant au Kenya!

Cela a été une année stupéfiante pour les découvertes.

Cependant, dans presque chaques cas, chacunes des  nouvelles espèces de mammifères sont menacées d’extinction…

L’action de conservation rapide sera nécessaire si nous ne voulons pas que ces nouveaux mammifères  disparaîssent aussi rapidement qu’ils sont apparus.

CETTE LISTE EST BIEN SUR NON EXHAUSTIVE ET VOS COMMENTAIRES ET VOS AVIS SERONT APPRECIES.

EN ESPERANT QUE L ANNEE 2011 SERA MOINS DEVASTATRICE POUR NOTRE PLANETE!
hebergeur d'image

Publicités