Le récent rapport du ministère de l’Environnement Indien sur les causes des niveaux de pollutions dans les villes reproche au GPL d’etre le plus grand contributeur à la pollution atmosphérique.

 

Le directeur adjoint du CST Anumita Roychowdhary déclare:

«La moitié des fines particules, inférieures à 200 en taille, à New Delhi, vient de la consommation de combustible domestique. Ils n’ont pas expliqué  la raison pour laquelle  le GPL  contribue de façon beaucoup plus importante à cette pollution avec ce type de marqueurs . »

 

Il existe d’autres études qui contredisent les données du ministère de l’Environnement.

Celles-ci démontrent que 50% des gens vivent dans la zone d’influence de la circulation automobile.

Par conséquent un maximum de personnes sont exposés au risque d’émanations des véhicules.

Et la pollution engendrée  des véhicules peut augmenter les décès prématurés à hauteur de 3000 par an à Delhi.

TECHNOLOGIES AUTOMOBILES ET VEHICULES DIESELS PLUS PROPRES EN INDE:UN MYTHE!!!

Juste quelques mois auparavant,le ministre Jairam Ramesh  a demandé des mesures fiscales plus strictes pour les véhicules diesels.

QUE VEULENT ILS VRAIMENT? LA MORT DES ENERGIES ALTERNATIVES? OUI,UN PEU COMME EN FRANCE!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités