Les Égyptiens de l’Antiquité utilisaient déjà les propriétés du natron, un minéral composé de carbonate de sodium et de bicarbonate de sodium. Ils tiraient cette substance de l’évaporation des lacs salés et l’employaient pour se frotter le corps, comme un savon.

En 1791, un chimiste français élabore pour la première fois le bicarbonate de sodium, tel que nous le connaissons aujourd’hui, cependant le raffinage du carbonate de sodium pour donner du bicarbonate de sodium a été mis au point en 1846 par deux boulangers new-yorkais : John Dwight et Austin Church.

Le bicarbonate permet de réduire la pollution de l’air intérieur : il ne dégage pas de COV, il bloque le développement des allergènes d’acariens et de moisissures.

Le bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) agit à 3 niveaux pour réduire la pollution de l’air intérieur : 1) il évite le recours à certains produits d’entretien et de désodorisation 2) il réduit la présence des allergènes 3) il limite la croissance des moisissures.

Pour les soins du corps (bicarbonate alimentaire):

  • blanchit les dents(dentifrice confectionné en mélangeant avec de l’eau oxygénée – attention, le bicarbonate agit par abrasion et l’eau oxygénée attaque les gencives : n’en abusez pas ;
  • nettoie la peau en profondeur (gommage): confectionner une pâte avec trois volumes de bicarbonate et un volume d’eau, masser doucement la peau par cercles concentriques et rincer. La peau est prête à recevoir une crème hydratante.
  • attendrit les durillons et réduit la démangeaison occasionnée par le pied d’athlète – attention, le pied d’athlète est une mycose, qu’il faut traiter : combattre les symptômes ne suffit pas, il faut consulter un médecin ;
  • utilisé pour les gargarismes – attention, le mal de gorge peut être dû à une maladie : s’il persiste plus de quelques jours, consultez un médecin ;
  • calme les maux d’estomac, en buvant une préparation réalisée avec une cuillerée à café de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau froide – attention, le mal d’estomac peut être dû à une maladie : s’il persiste plus d’un jour ou deux, consultez un médecin ;
  • calme l’eczéma (une demi-tasse de bicarbonate de sodium dans un bain chaud de 15 à 20 minutes) – attention, l’eczéma peut être dû à des causes graves, comme allergies, stress etc. : s’il persiste, consultez un médecin ;
  • calme les coups de soleil avec des compresses trempées dans une solution réalisée avec une cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium dans 25 cl d’eau – les coups de soleil causent des cancers de la peau et sont à éviter absolument, par ailleurs, le bicarbonate de sodium ne dispense pas d’utiliser également une crème réparatrice une fois le mal fait et un écran protecteur pour éviter de l’aggraver ;
  • utilisé aussi pour les boutons de fièvre, les gencives douloureuses, les maux de gorge, les mycoses, les piqures d’insectes et les verrues – attention, le bouton de fièvre est un symptôme de l’herpés qui est très contagieux : le bicarbonate de sodium n’empêche pas la contagion, consultez un médecin – attention, mycoses et verrues sont des maladies qu’il faut traiter correctement, consultez un médecin.
  • Nettoie les dreadlocks en profondeur, pour en éliminer toutes les poussières et autres pollutions de la vie quotidienne.

Pour la cuisine (bicarbonate alimentaire):

  • mélangé à de l’acide citrique et des cristaux de gelée vous obtenez du sucre pétillant (après avoir chauffé)
  • mélangé avec de l’acide dans la levure chimique, il dégage du dioxyde de carbone, ce qui rend les plats plus aérés et plus digestes ;
  • facilite la digestion des aliments ;
  • jeté dans l’eau bouillante (une pincée par litre d’eau), il garde leur couleur verte aux légumes cuits à l’eau tels que les haricots verts ou les brocolis.
  • dans les aliments industriels, c’est l’additif alimentaire numéro E500(ii)[6]. Il est utilisé comme agent de levuration, anti-agglomérant ou comme régulateur de pH[7].

Autres utilisations:

  • anodisation de l’aluminium ;
  • purification des fumées et reminéralisation des eaux ;
  • jardinage : fongicide (pour lutter contre l’oidium par exemple) et utilisé contre les fourmis en solution et en grande quantité (plus de 3 litres soit deux bouteilles classiques) à verser dans la fourmilière.

 

A CONSOMMER SANS MODERATION!

Un petit guide existe ici.

http://www.dailymotion.com/swf/video/x791f0?theme=none

VIDEO :

Tout Pratique – Bicarbonate de soude
envoyé par ToutPratique. – Regardez plus de vidéo vie pratique.

Publicités