La communauté internationale est confrontée à la lourde tâche de déterminer quels pays sont les plus confrontés aux impacts  du réchauffement climatique.

« C’est un grand grand sujet de discussion et de débat actuel », a déclaré Saleem Huq, responsable sur le changement climatique au Royaume-Uni Institut international.

Des milliards de dollars du Fond vert du climat sont en jeu.En effet,ce classement entrainera la répartition des aides allouées à ces pays.

De nombreux scientifiques considèrent la Chine,concernant  la sécheresse, les typhons et l’élévation du niveau de la mer,comme la nation la plus menacée au monde.

Mais avec un produit intérieur brut de 4,99 trillions de dollars, devrait-elle être concernée par l’aide?

Certains petits pays insulaires comme les Seychelles sont les pays à revenu intermédiaire, mais les changements climatiques menacent leur existence.

« Il n’y a tout simplement pas de façon objective et scientifique de catégoriser un classement de plus de 100 pays dans le but de savoir qui est le plus vulnérable qu’un autre, » a déclaré Huq.

« Dès que quelqu’un arrive avec une liste, il y a un problème. »

L’an dernier, la firme britannique Maplecroft a élaboré un classement  analysant l’exposition des pays aux conditions climatiques extrêmes, la sensibilité aux dommages liés à la pauvreté, la population, les conflits internes, la dépendance sur l’agriculture, et la capacité d’adaptation ( Climatewire , le 21 octobre 2010).

En Janvier, ancien économiste de la Banque mondiale, David Wheeler a publié une étude afin de quantifier la vulnérabilité de 233 pays, le risque pour les personnes dans chacun de ces pays envers des phénomènes météorologiques extrêmes et face aux pertes agricoles.

Wheeler a déclaré que la recherche est essentielle afin de répartir les maigres ressources de financement.

Il a affirmé qu’il est important de considérer non seulement les menaces liées aux conditions météorologiques face à un pays, mais aussi la capacité du pays à faire face à la crise.

« Nous devons combiner ces différents aspects. Il n’y a pas qu’une seule vérité, dit-il.

Dans l’évaluation Wheeler des nations riches et pauvres, la Chine est sortie en tant que nation, et de loin la plus vulnérable , suivie de près par l’Inde.

Le Bangladesh et Trinité-et-Tobago est également dans le top 10, comme  les pays africains de la République centrafricaine, la Guinée équatoriale, le Burundi, le Soudan et le Rwanda.

NEANMOINS,les experts sont d’accord pour dire qu’il faut prendre en compte les  politiques qui établissent des priorités afin d’allouer des fonds.

En effet, les dirigeants nationaux s’opposent farouchement à toute système de classement…

PAS SURPRENANT…..

AGISSEZ SVP,IL EST GRAND TEMPS D’AGIR,LAISSEZ VOTRE POLITIQUE DE COTE ET PENSEZ UN PEU A VOTRE PAYS,A SES HABITANTS ACTUELS ET FURURS!!!


Publicités