UNE BONNE NOUVELLE,ENFIN!

 

Le gouvernement indien a publié de nouveaux chiffres concernant la population des tigres, la première fois depuis 2007, indiquant une hausse dans le pays qui posséde la moitié des tigres sauvages restant dans le monde.

 

1706 contre 1411 au cours du dernier recensement en 2007.

Cependant, le nombre de 1706 betes comprend une réserve de tigres  dans le décompte, les Sundarbans,possédant 70 tigres.

Cette réserve n’avait pas été prise en compte en 2007.

 

« Comme le montrent les résultats, l’augmentation nécessite une forte protection des zones d’habitations, ainsi qu’une gestion efficace dans les zones environnantes », a déclaré Mike Baltzer, responsable de la section tigres du WWF Alive.

« Avec ces deux principes essentiels de conservation, nous pouvons non seulement stopper leur déclin, mais assurer le retour fort et durable des tigres. »

Le comptage a été effectué par l’Autorité nationale Hindoue de la conservation des Tigres avec des partenaires clés, dont le WWF, dans une enquête  jamais entreprise auparavant.

 

« Ces chiffres nous donnent espoir pour l’avenir des tigres, l’Inde continue de jouer un rôle essentiel dans la préservation de cet animal », a déclaré le directeur général Jim Leape de WWF International.

 

Plusieurs régions de l’Inde, y compris celles ne possédant pas de réserves  et celles situées à l’extérieur des parcs nationaux, ont été intensivement étudiées pour la première fois.

La vallée Moyar et le  Plateau Sigur au sud-ouest de l’Inde  contiennent plus de 50 tigres.

De même, la Réserve forestière du Ramnagar Corbett National Park possède un bon nombre de tigres.

Comptant plus de 100 000 tetes au siècle dernier, les tigres ont perdu plus de 97% de leur population en 100ans.

Ils vivent dans des endroits isolés en Asie et en Extrême-Orient, en Indonésie, Malaisie, Cambodge, Vietnam, Laos, Thaïlande, Myanmar, Bangladesh, Bhoutan, Inde, Népal, Chine et Russie.

Le Programme de relance mondiale du tigre marque la première initiative internationale formalisée pour sauver l’espèce de l’extinction.

 

Plus d’infos sur le Projet « TIGERS ALIVE » ici.