Empoisonnement, mutilation, brûlure, électrocution, privation de nourriture ou d’eau, gavage, mise en situation de détresse, manque de soins, abandon, mort… selon votre qualité -particulier ou chercheur- ces actes de barbaries sont soit passibles de condamnations pénales, soit tout à fait justifiés, voire encouragés au nom du progrès scientifique.

 

72 % des Français sont contre l’expérimentation sur chiens et chats.

 

Pour la première fois, un grand jury en Caroline du Nord est réuni pour 14 chefs d’accusation de cruauté envers les animaux contre 4 personnes, dont un superviseur, qui a travaillé à Professional Services Research Laboratory (PLR) ,dénoncé par PETA à l’automne dernier.

Ceci est la première fois dans l’histoire américaine que les travailleurs de laboratoire sont inculpés de cruauté  pour leur mauvais traitement sur les animaux dans un laboratoire et la deuxième fois seulement que les scientifiques doivent faire face à des poursuites pénales  (la première fois en 1981 : Silver Spring singes cas ).

VIDEO ICI.

 

Mary Ramsey qui avait été employée comme superviseur et Jessica ont chacunes été inculpées  sur 5 cinq chefs d’accusation, tandis que Christine Clément et Tracy  ont chacun été inculpés de deux chefs d’accusation.

Les accusés sont parmi ceux qui sont filmés sur la vidéo à donner des coups de pied, à lancer les animaux,à attraper les lapins  par leurs oreilles et les chiots par leurs gorges,à violemment claquer les chats dans les cages, et à hurler des obscénités à des animaux terrifiés.

On voit aussi sur la vidéo un d’eux  arracher les griffes d’un chat  en tirant l’animal violemment du grillage sur lequel il  s’accrochait terrorisé par la peur.

Le constat est le suivant:

de graves violations des lois sur la protection des animaux entrainant la fermeture de laboratoire et la libération de près de 200 chiens et  de plus de 50 chats juste une semaine après que nous aillons publiés nos conclusions.

UNE PREMIERE VICTOIRE QUI JE L ESPERE MONTRERA LA VOIE EN FRANCE EGALEMENT!