Les combustibles fossiles, aussi appelés « combustibles minéraux », sont des hydrocarbures que l’on trouve dans la couche supérieure de l’écorce terrestre.

 

On utilise les combustibles fossiles comme source d’énergie depuis des centaines d’années. C’est d’ailleurs le charbon qui a été le moteur de la révolution industrielle et la source d’énergie à laquelle on doit notre mode de vie actuelle.

 

Les combustibles fossiles sont également utilisés dans la fabrication d’une grande variété de produits, notamment les matières plastiques qui sont devenues, comme l’automobile, un élément clé de la société moderne. Les combustibles fossiles et leurs sous‑produits entrent dans la composition des peintures, des cosmétiques, du savon, des shampoings, des lubrifiants, de l’asphalte et d’une quantité innombrable d’autres produits.

 

Cependant, les répercussions environnementales de l’utilisation des combustibles fossiles sont devenues évidentes dès le xviie siècle et elles ont été documentées. Les usines brûlaient du charbon pour alimenter les machines à vapeur, les aciéries en brûlaient pour fabriquer de l’acier et les citadins l’utilisaient pour chauffer leurs habitations. La médiocre qualité de l’air dans les grandes villes européennes était bien pire que ce qu’on peut imaginer aujourd’hui.

Selon les estimations, 86 % de l’énergie produite en 2004 provenait de l’utilisation de combustibles fossiles. Or, la consommation de tels combustibles génère chaque année 6,3 milliards de tonnes de dioxyde de carbone. Comme les processus naturels de la Terre ne peuvent absorber qu’environ la moitié de ce gaz à effet de serre, on observe annuellement une augmentation nette de 3,2 milliards de tonnes de dioxyde de carbone atmosphérique qui, au dire de nombreux scientifiques, est à l’origine du réchauffement planétaire.(source:planetecarlosc)

 

 

 

REVENONS AU PROBLEME JAPONAIS.

 

Le Japon ferait face à une pénurie d’électricité grave si l’ensemble de ses 54 réacteurs nucléaires cessaient de fonctionner, puisque le pays serait incapable de combler l’écart avec l’énergie fossile, a déclaré dans un rapport le Centre japonais pour la recherche économique.

 

L’estimation du Centre a montré que les  combustibles fossiles pourraient fournir à peu près 30% de la demande d’électricité.

 

La dépendance de TEPCO sur l’énergie nucléaire pour générer de l’électricité a été de 28% en 2009/10,14% à Chubu Electric Power et 45% au Kansai Electric Power Co.

Tohoku Electric Power, Hokuriku Electric Power et Kyushu Electric Power pourraient répondre à environ la moitié de leur besoin en énergie à partir des combustibles fossiles.

Mais Hokkaido Electric Power et Chugoku Electric Power ne seront guère en mesure de suppléer au manque de production d’énergie nucléaire avec des alternatives comme les combustibles fossiles.

L’utilisation des combustibles fossiles (gaz, charbon et pétrole ) est diffèrée par les services publics, mais JCER a attiré l’attention sur l’estimation basée sur le modèle de TEPCO: en 2009/10,  Tepco a généré 45% de l’énergie à partir de gaz,  12% à partir du charbon et  9% à partir du pétrole.

Tepco a déjà annoncé une offre supplémentaire de 1.500 MW grâce à des turbines à gaz, soit environ 4 % de ses combustibles fossiles.

JCER suppose que si huit autres compagnies appliquaient le même taux d’augmentation de leur capacité de combustibles fossiles générés,ils arriveraient à un total de 3250 MW.

 

La puissance totale du Japon  est 241 470 mégawatts.

20% de la capacité nucléaire totale du Japon a disparu suite aux tremblements de terre et au tsunami(fermeture de 10 reacteurs), soit 4% de la puissance totale.

 

Si  les 54 réacteurs sont fermés  au Japon, la capacité totale de production d’électricité diminuerait de 20%.

 

Pour ma part,je ne pense pas que les énergies fossiles soient la solution optimale.

Les énergies renouvelables constituent la meilleure alternative.

 

 

Pourquoi les énergies renouvelables?

 

1. elles sont renouvelables comme leur nom l’indique et ne peuvent pas s’épuiser.

2. elles sont propres et non polluantes, à la différence des combustibles fossiles qui émettent des hydrocarbures dangereux dans l’air une fois qu’ils ont brûlé.

 

 

Pourquoi développer ces énergies renouvelables? un document disponible ici.

 

Publicités