Les particules d’acide sulfurique, injectées par les volcans ou les humains ,ont ralenti le rythme du changement climatique durant la dernière décennie.

Malgré d’importantes séquences éruptives et de perturbations du trafic aèrien l’année dernière, le volcan islandais Eyjafjallajokull n’a tout simplement pas émis beaucoup de gaz dans la stratosphère.

En revanche, l’éruption du Mont Pinatubo en 1991, a produit 10 kilomètres cubes de cendres, de gaz et d’autres matériaux dans le ciel,ce qui a permis de refroidir la planète pendant un an.

Maintenant, la recherche suggère que, pour la dernière décennie, ces aérosols stratosphériques ,injectés dans l’atmosphère par les éruptions volcaniques ou les combustions de charbon,permettent de ralentir le réchauffement climatique .

 

Le dioxyde de soufre émis s’obtient près de la surface, soit par les cheminées d’une centrale électrique au charbon,soit par les volcans.

Le SO2 qu’elle apporte à la stratosphère(couche moyenne de l’atmosphère jusqu’à 10 km) forme des gouttelettes d’acide sulfurique dilué, connu sous le nom d’aérosols .

Ces aérosols réfléchissent la lumière du soleil loin de la planète, d’ou l’ombrage de la surface et le refroidissement des températures.

Et certains peuvent persister pendant quelques années, prolongeant ainsi le refroidissement.

La concentration des aérosols a reflété environ 0,1 watts par mètre carré de lumière du soleil loin de la planète, suffisamment pour compenser environ un tiers des 0,28 watts par mètre carré de chaleur supplémentaire causée par la hausse des concentrations atmosphèriques des gaz à effet de serre,comme le dioxyde de carbone.

 

Les chercheurs ont calculé que les aérosols empêchaient  0,07 degrés Celsius de réchauffement des températures moyennes depuis 2000.

 

Le phènoméne peut expliquer pourquoi le changement climatique ne s’est pas accéléré aussi vite que dans les années 1990.

 

Mais,les pluies acides pourraient finir par aggraver le réchauffement climatique.

En effet,par exemple,la CHINE a l’intention d’ajouter à ses centrales au charbon des plantes pour réduire les émissions de SO2 et  minimiser ainsi les pluies acides.

NE FAUT IL PAS MIEUX REDUIRE NOTRE POLLUTION QUE COMPTER SUR ELLE????