L’Earth Island Institute International Marine  a déclaré aujourd’hui que la décision d’un panel de l’OMC sur l’utilisation du label « Dolphin Safe » (thon) a été confuse, mais pas du tout une victoire pour l’industrie tueuse mexicaine.

« Le gouvernement mexicain tente de détourner cette décision en une victoire pour continuer à chasser les dauphins », a déclaré David Phillips, directeur exécutif de l’Earth Island Institute.

Ce qui est loin d’etre le cas.

L’ensemble des partenaires de l’OMC ont expressément déclaré que le Mexique ne respectait pas les régles  afin de garantir que le thon soit capturé avec des méthodes qui ne portent pas de préjudice aux dauphins,ce qui fausserait l’ étiquetage pour les consommateurs.( «Dolphin Safe»).

Earth Island travaille en étroite collaboration avec l’industrie internationale du thon pour s’assurer que les dauphins ne soient pas lésés, pourchassés, harcelés, ou pris dans des filets.

Earth Island et l’industrie du thon ont établi des normes mondiales pour créer le « Dolphin Safe » qui exige que les pêcheurs préservent les dauphins.

Plus de 90% de l’industrie du thon dans le monde (plus de 450 sociétés) adhère à cette norme, adoptée par le Congrès américain en 1990.

Les dauphins nagent  souvent avec les thons dans l’océan Pacifique tropical oriental (OEPC), une vaste zone allant de la Californie du Sud au Pérou et  s’étendant dans l’océan Pacifique près d’Hawaï.

Le Mexique et  plusieurs autres pays permettent à leurs industrie du thon une chasse sauvage avec filets sans précaution pour les dauphins.

Plus de 7 millions de dauphins ont été tués par cette méthode de pêche.

En revanche, la norme «Dolphin Safe» exige que les thons soient péchés avec d’autres méthodes, en utilisant,par exemple,l’ancienne méthode des chumming en les attrapant avec des crochets et des lignes.


L’OMC affirme que l’étiquette américaine est obligatoire, alors qu’en fait, la loi américaine fait un usage évident du label Dolphin Safe comme décision volontaire…

LE LITIGE ENTRE LE MEXIQUE ET LES USA EST LOIN D’ETRE TERMINE CAR ILS PEUVENT FAIRE APPEL,CE QUI REPOUSSERAIT LA DECISION…

ET ENGENDRAIT SURTOUT,ENCORE, LA PERTE DE NOMBREUX DAUPHINS….

« La norme « Dolphin Safe » a permis de sauver des millions de dauphins de la noyade dans les filets de captures des thons », a ajouté Phillips.

« Elle ne doit pas être affaiblie en raison du commerce et des fausses allégations du Mexique et d’autres nations. »

En savoir plus sur la certification ici.