LIEU:VAN EN TURQUIE.

Le bilan du seisme de magnétude 7.2 qui a eu lieu dans la province de Van en Turquie orientale s’est alourdi avec plus de 600 victimes, et continuera sans doute à augmenter dans les prochains jours.

Le danger sismique le plus connu  en Turquie se situe au nord-anatolien, une importante faille de décrochement qui longe le sud de la mer Noire et qui se trouve au-dessous d’Istanbul, endroit malheureusement connu pour ses seismes destructeurs.

Le Moyen-anatolien, une autre faille de glissement allant du sud-ouest de la Turquie à la Méditerranée, est une autre source bien connue de tremblements de terre majeurs.

Le foyer montre que la dernière rupture est due à la circulation sur une faille de chevauchement.

Cette zone se trouve sur la frontière entre les deux régions aux plaques  tectoniques très différentes.

A l’Est, en Iran, il y a une grande convergence et le renforcement des montagnes comme la plaque arabique au sud se déplace vers le nord vers la plaque eurasienne.

À l’ouest,on constate un décrochement des failles concentré sur le Nord et l’Est anatolien.

Ces tremblements de terre sont très difficiles à interpreter pour les géologues, faire des évaluations détaillées des risques sismiques extrêmement difficile aussi.

                                                                                                foyer des petits séismes en Anatolie orientale au cours des 20 dernières années. Ceux du Lac de Van dans l’encadré noir.

Le réseau mondial de sismographie a enregistré près de 50 répliques de magnitude 4 ou plus au cours des 5 derniers jours.

                                                                                                                    Des répliques du tremblement de terre de Van ( plus grand cercle ) déclarés par l’USGS ,23 au 27 Octobre.

Les répliques sont en net recul,seulement 6 des répliques signalées se sont produites avant hier ,mais les changements de stress dans la région à cause de ce tremblement de terre peuvent interagir de manière complexe,ce qui rend ces phénomènes difficiles à prévoir avec d’autres failles dans la région,ce qui peut conduire à une augmentation importante des risques d’apparitions de plus grands séismes dans les mois et années à venir.

Malheureusement, nous ne pouvons simplement qu’attendre et constater les dégats.

VIDEO ICI.