Category: Recettes écologiques


 

En été, les mouches peuvent être un vrai problème, surtout si vous avez des enfants qui entrent et qui sortent, laissant la porte entrouverte.

Une fois les mouches dans la maison, il est souvent très difficile de s’en débarrasser, car elles prolifèrent très rapidement.

Si vous voulez éviter d’arriver au point où l’utilisation des insecticides chimiques devient nécessaire, il y a quelques astuces et précautions à prendre en amont.

Le plus souvent la population des mouches peut être contrôlée par des méthodes douces qui ne nécessitent aucun produit chimique toxique pour la nature et pour la santé de sa famille.

La suite et les méthodes ici.

 

Les Égyptiens de l’Antiquité utilisaient déjà les propriétés du natron, un minéral composé de carbonate de sodium et de bicarbonate de sodium. Ils tiraient cette substance de l’évaporation des lacs salés et l’employaient pour se frotter le corps, comme un savon.

En 1791, un chimiste français élabore pour la première fois le bicarbonate de sodium, tel que nous le connaissons aujourd’hui, cependant le raffinage du carbonate de sodium pour donner du bicarbonate de sodium a été mis au point en 1846 par deux boulangers new-yorkais : John Dwight et Austin Church.

Le bicarbonate permet de réduire la pollution de l’air intérieur : il ne dégage pas de COV, il bloque le développement des allergènes d’acariens et de moisissures.

Le bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) agit à 3 niveaux pour réduire la pollution de l’air intérieur : 1) il évite le recours à certains produits d’entretien et de désodorisation 2) il réduit la présence des allergènes 3) il limite la croissance des moisissures.

Pour les soins du corps (bicarbonate alimentaire):

  • blanchit les dents(dentifrice confectionné en mélangeant avec de l’eau oxygénée – attention, le bicarbonate agit par abrasion et l’eau oxygénée attaque les gencives : n’en abusez pas ;
  • nettoie la peau en profondeur (gommage): confectionner une pâte avec trois volumes de bicarbonate et un volume d’eau, masser doucement la peau par cercles concentriques et rincer. La peau est prête à recevoir une crème hydratante.
  • attendrit les durillons et réduit la démangeaison occasionnée par le pied d’athlète – attention, le pied d’athlète est une mycose, qu’il faut traiter : combattre les symptômes ne suffit pas, il faut consulter un médecin ;
  • utilisé pour les gargarismes – attention, le mal de gorge peut être dû à une maladie : s’il persiste plus de quelques jours, consultez un médecin ;
  • calme les maux d’estomac, en buvant une préparation réalisée avec une cuillerée à café de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau froide – attention, le mal d’estomac peut être dû à une maladie : s’il persiste plus d’un jour ou deux, consultez un médecin ;
  • calme l’eczéma (une demi-tasse de bicarbonate de sodium dans un bain chaud de 15 à 20 minutes) – attention, l’eczéma peut être dû à des causes graves, comme allergies, stress etc. : s’il persiste, consultez un médecin ;
  • calme les coups de soleil avec des compresses trempées dans une solution réalisée avec une cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium dans 25 cl d’eau – les coups de soleil causent des cancers de la peau et sont à éviter absolument, par ailleurs, le bicarbonate de sodium ne dispense pas d’utiliser également une crème réparatrice une fois le mal fait et un écran protecteur pour éviter de l’aggraver ;
  • utilisé aussi pour les boutons de fièvre, les gencives douloureuses, les maux de gorge, les mycoses, les piqures d’insectes et les verrues – attention, le bouton de fièvre est un symptôme de l’herpés qui est très contagieux : le bicarbonate de sodium n’empêche pas la contagion, consultez un médecin – attention, mycoses et verrues sont des maladies qu’il faut traiter correctement, consultez un médecin.
  • Nettoie les dreadlocks en profondeur, pour en éliminer toutes les poussières et autres pollutions de la vie quotidienne.

Pour la cuisine (bicarbonate alimentaire):

  • mélangé à de l’acide citrique et des cristaux de gelée vous obtenez du sucre pétillant (après avoir chauffé)
  • mélangé avec de l’acide dans la levure chimique, il dégage du dioxyde de carbone, ce qui rend les plats plus aérés et plus digestes ;
  • facilite la digestion des aliments ;
  • jeté dans l’eau bouillante (une pincée par litre d’eau), il garde leur couleur verte aux légumes cuits à l’eau tels que les haricots verts ou les brocolis.
  • dans les aliments industriels, c’est l’additif alimentaire numéro E500(ii)[6]. Il est utilisé comme agent de levuration, anti-agglomérant ou comme régulateur de pH[7].

Autres utilisations:

  • anodisation de l’aluminium ;
  • purification des fumées et reminéralisation des eaux ;
  • jardinage : fongicide (pour lutter contre l’oidium par exemple) et utilisé contre les fourmis en solution et en grande quantité (plus de 3 litres soit deux bouteilles classiques) à verser dans la fourmilière.

 

A CONSOMMER SANS MODERATION!

Un petit guide existe ici.

http://www.dailymotion.com/swf/video/x791f0?theme=none

VIDEO :

Tout Pratique – Bicarbonate de soude
envoyé par ToutPratique. – Regardez plus de vidéo vie pratique.

Lessives bio

pierre d’alun:

La pierre d’alun se présente sous forme de bloc. Râper à l’aide d’un économe une poignée de paillettes à déposer dans le bac à lessive.
En poudre, 2 à 3 pincées suffisent (toujours dans le bac) pour vos lessives de blanc ou pour des vêtements très sales.
Combien ça coûte ?
En pierre ou en poudre, environ 9 € les 90g. En parapharmacie et magasins spécialisés.
A noter :
On trouve de la pierre d’alun synthétique, pour être sûr de son origine naturelle, choisissez-la 100% potassium.

Noix de lavage:

Placer 4 demi-coques dans une poche de tissu ou une chaussette orpheline. Déposer le tout au milieu de votre linge dans le tambour de la machine à laver. Suivant la température à laquelle vous lavez votre linge, vous pouvez utiliser les noix plusieurs fois :
– à 30 ou 40 degrés, les noix peuvent servir 3 fois
– à 60 degrés, les noix peuvent servir 2 fois
– à 90 degrés, les noix servent pour un unique lavage.

Conseils :
Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles dans le bac adoucissant, si l’odeur des noix vous gêne.

Combien ça coûte ?
Environ 9 € le kilo dans les magasins spécialisés.

Balle de lavage:

On glisse ces balles de lavage dans sa machine. Simple, économiques et bio !

Combien ça coûte ? 6 balles de lavage et 4 battoirs, 19 euros environ. On peut également utiliser des balles de tennis, pour frapper les grosses pièces de linge (draps, couvertures…) qui risquent de ne pas suffisamment bouger dans le tambour.

Boule de lavage:

Placer la boule directement dans le tambour et ajouter un 1/5 à 1/3 de dose de lessive classique pour garantir la propreté du linge. 1 boule convient à un chargement inférieur à 5kg. Recharger la boule magique en l’exposant au soleil au moins 1 heure par mois pour régénérer les microbilles de céramique.

Combien ça coûte ?
Boule de lavage, disponible en grande surface à partir de 19,90€

Noix + balle + boule:

On utilise les trois avec un peu d’huile essentielle. Charger le linge dans le tambour de la machine à laver, placer la boule au centre. Placer trois noix de lavage indiennes coupées en deux dans une vieille chaussette, fermer d’un nœud et glisser dans le tambour avec une série de balles de lavages. Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (de lavande par exemple) pour parfumer le linge. Le résultat : hyper propre et super bio !

Combien ça coûte ?
Noix de lavage, environ 9€ le kilo dans les magasins spécialisés
Boule de lavage, disponible en grande surface à partir de 19,90€
6 balles de lavage et 4 battoirs, 19 euros environ

Savon de Marseille:

Râper 50g en petits copeaux d’un savon de Marseille à l’aide d’un économe ou d’une râpe à fromage. Les plonger dans 3 litres d’eau bouillante et y ajouter 200g de cristaux de soude. Mélanger jusqu’à la dissolution totale du savon et obtention d’un gel homogène. Verser rapidement en bouteille, il durcit en refroidissant. Bien secouer le bidon avant chaque usage pour que la lessive redevienne lisse. Ce gel peut être placé dans une boule au cœur du linge ou dans le compartiment à lessive.

Dose :
Utilisez un verre de 25cl pour une machine de 5Kg.

Conseils :
Pour un linge plus blanc, ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.
Pour la couleur, ajoutez 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium.

Combien ça coûte ?
3€ le savon de 100g dans toutes les grandes surfaces.
Attention, un usage trop fréquent des lessives aux savons solides peut boucher vos canalisations…

Savon d’Alep:

Râper 50g d’un savon d’Alep en paillettes, les plonger dans 3 litres d’eau bouillante, ajouter 200g de cristaux de soude et bien mélanger jusqu’à la dissolution totale des morceaux de savon et obtention d’un gel liquide homogène.
Seul bémol, un usage trop fréquent des lessives aux savons solides peut boucher vos canalisations…

Combien ça coûte ?
4,90€ le bloc de 100g

Cendres de bois:

Sacrifier un vieux torchon, le remplir de cendres et le fermer (par un nœud ou une couture). Chauffer de l’eau dans une marmite. Lorsqu’elle bout, y plonger le paquet de cendres, laisser bouillir quelques minutes, puis couper le feu. Laisser infuser 1 heure. Le liquide doit être un peu jaune et un peu visqueux (comme un gel liquide), mais homogène.

Dose :
2 verres du liquide filtré dans le bac à lessive. Ajouter si besoin des gouttes d’huiles essentielles pour parfumer votre linge (lavande, par exemple).

Combien ça coûte ?
Rien si vous avez une cheminée ! Ne jetez plus les cendres de bois, stockez-les dans un carton. Tamisez-les pour ne garder que les particules les plus fines. Attention, prélevez les cendres les plus blanches possibles. Elles se trouvent en fine couche sur le dessus du tas.

Savon de fiel:

30 ml maximum dans le bac (sans ajout de lessive classique).
Ou directement sur les taches avant lavage : le savon au fiel directement sur les taches 10 min avant lavage.

Combien ça coûte ?
Environ 4€ les 250 ml (bouteille).

Eau oxygénée et soudes:

Ajouter un verre d’eau oxygénée (à 30%) à l’eau de rinçage de votre machine.
Combien ça coûte ? Eau oxygénée stabilisée à 10 volumes, (indiqué sur l’emballage) 12,85 €/l en pharmacie

Ajouter 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium et de cristaux de soude au fond du tambour de votre machine à laver. Diviser de moitié la dose habituelle de votre lessive. Faire tourner à 30 ou 40°. Arrêter le cycle après une demi-heure et laisser tremper environ 8 heures avant de le relancer.
Combien ça coûte ? 5,90€ la boîte de 500g.

Vinaigre blanc:

Remplacer l’adoucissant par 30 ml de vinaigre pour 4 kg de linge. A mettre dans le bac adoucisseur de la machine.
Pour fixer ou raviver les couleurs, faire tremper le linge coloré une nuit dans de l’eau froide additionnée d’un verre de vinaigre blanc ou ajouter un verre de vinaigre dans le bac à lessive.

Combien ça coûte ?
Compter 1€ le litre maximum dans toutes les grandes surfaces.

Levure chimique:

Glisser 1 à 2 sachets de levure chimique à mélanger à une dose de lessive en poudre classique dans le bac à lessive si le linge est très grisâtre ou très sale (chaussettes, draps…) et faire un cycle à 60° ou plus.

Combien ça coûte ?
7€ la boîte de 1 kilo (n’achetez pas en sachets, c’est plus cher !).

Feuilles de lierre:

Cueillir une centaine de feuilles, les jeter dans 2 litres d’eau bouillante pendant dix minutes. Retirer du feu. Laisser refroidir. Écraser les feuilles au presse-purée. Les remettre dans le jus quelques minutes, puis filtrer. C’est dans ce jus tiède que vous pouvez mettre à tremper les soieries, les tissus et lainages fragiles habituellement lavés main.

Combien ça coûte ?
5,40 € les 100g en herboristerie. Ou gratuite toute l’année dans nos forêts !

Citron et sel:

Contre les tâches : Frotter légèrement 1/2 citron sur les taches, puis ajouter un peu de gros sel sur la pulpe du citron et frotter à nouveau quelques minutes. Laver le linge en machine à température moyenne (30 à 40°).

Combien ça coûte ?
Environ 4€ le kilo de citrons et 0,75 € le kilo de sel dans tous les supermarchés.

Cendres de fougère:

Brûler des paquets de fougères sèches. Ramasser la cendre obtenue. Tamiser et stocker dans des pots de verre bien fermés.
Les jours de lessive : remplir un torchon de cendres et bien le fermer. Le plonger dans une marmite d’eau à ébullition. Laisser bouillir 15 minutes. Couper le feu et laisser infuser 1 bonne heure. Filtrer le jus et le verser en bouteilles.

Dose : Mettre 2 verres dans le bac à lessive.

Saponaire:

Mettre 80g de racine fraîche (50 g de racine sèche) coupée en petits morceaux, ou 200 g de feuilles et tiges fraîches (70 g sèches) dans 1,2 litre d’eau froide non calcaire. Laisser tremper toute une nuit. Puis faire bouillir doucement 15 minutes. Couvrir, arrêter de chauffer et laisser infuser jusqu’à refroidissement. Filtrer pour ne conserver que le jus en bouteilles. La décoction de 1 litre de lessive obtenue se conserve 15 jours au réfrigérateur. Dose : 1 verre à chaque lavage dans le bac à lessive.

Combien ça coûte ?
7€/100g en herboristeries. Mais on peut aussi ramasser la plante à l’automne. Elle pousse sur les talus, au bord de l’eau, dans les bois…. Ses fleurs sont rose pâle, à 5 pétales. Regardez un guide de botanique pour bien l’identifier. Dans ce cas, il faut laver soigneusement les racines pour enlever la terre avant décoction.

Luzerne:

Faire une décoction de 100g de racine de luzerne coupée en petits dés pour 1 litre d’eau. Faire bouillir 30 minutes. Ajouter 1 cuillère à soupe de percarbonate de soude pour éviter le jaunissement du linge clair. Filtrer. Le jus obtenu fait une bonne lessive.
Dose : 1 verre dans le bac de votre machine.

Combien ça coûte ?
En herboristerie 2,50€ les 100 g. Mais c’est une plante vivace, dont on peut arracher la racine en toutes saisons. Il suffit, comme pour la saponaire, de bien la laver avant préparation.

Nielle des blés:

Mettre 100 g de graines de nielle séchées dans un petit linge fermé. Placer ce sachet dans 1 litre d’eau froide à faire bouillir 30 minutes.
Dose : Verser l’équivalent d’un verre de jus dans votre bac à lessive.

Combien ça coûte ?
Environ 4€ les 15g de graines en herboristerie. Attention elle se fait de plus en plus rare, tout comme dans les campagnes françaises. Il n’est pas impossible d’en ramasser à l’automne, toutefois. Pour la reconnaître : elle est toute velue, tige et feuilles, elle a des fleurs de couleur rosé.

Marrons d’Inde:

Ramasser un grand panier de marrons d’Inde (1kg). Les décortiquer. Les hacher menu et les broyer dans un mortier, puis jeter le tout dans 3 litres d’eau bouillante : la décoction doit bouillir une heure. Passer au tamis. Recueillir le jus et le mettre en bouteilles. La décoction se conserve 15 jours au réfrigérateur.
Dose : Verser l’équivalent d’un verre dans le bac à lessive.

Combien ça coûte ?
On peut le trouver en herboristerie sous forme de flacon « teinture » 9,90 € les 60 ml. Mais vous pouvez également en ramasser partout en France à l’automne.

Lierre-saponaire-marrons d’Inde:

Dans un grand faitout, mettre à bouillir 20 minutes 50 feuilles de lierre, 15 marrons d’Inde et 50 g de racine de saponaire lavée et coupée en petits dés. Le faitout doit contenir environ 5 litres d’eau. Remuer sans arrêt avec une cuillère en bois. Après 20 minutes d’ébullition, filtrer et verser le jus dans des bouteilles. Ajoutez à ce jus un petit verre d’ammoniaque. La décoction se conserve 15 jours au réfrigérateur.
Dose : 1 verre dans le bac à lessive.

Combien ça coûte ?
Lierre : 5,40 € les 100g.
Saponaire : 7€ les 100g.
Marrons d’Inde : 9,90 € les 60 ml de teinture.
En herboristerie ou dans la nature !

Craie:

Couper 1 craie bleue en 6 morceaux, et en glisser 1 par lavage dans le bac adoucissant (en plus d’une dose de lessive).

Combien ça coûte ? 
Environ 7€ pour une boîte de 100 craies bleues

Gros sel:

Avant le premier lavage, faire tremper environ 2 heures votre vêtement neuf dans une bassine d’eau froide à laquelle vous aurez ajouté une bonne poignée de gros sel (environ 100g). Il fixe les couleurs du tissu aux fibres. Répéter l’opération jusqu’au troisième lavage. Vous pourrez ensuite laver le vêtement en question avec d’autres vêtements sans risque d’accidents.

Conseils couleurs :
– Évitez de faire sécher votre linge au soleil pour prévenir les décolorations.
– Pas de lavage à plus de 40°C.

Combien ça coûte ?
0,75 € le kilo dans tous les supermarchés.

je ne suis pas responsable de la mauvaise utilisation de ces methodes de lavage.

Dans un flacon de 2l , mettre 2 càs de bicarbonate de soude
diluer dans 500ml d’eau.
Ajouter 300ml de vinaigre blanc (ATTENTION : cela mousse beaucoup c’est pour cela que la bouteille de 2l est utilisée…).
Selon l’envie, ajouter 1càc d’H.E. (lavande, citron…).
Bien mélanger le tout.
Attendre 24h .
Agiter avant chaque utilisation.
Mettre 50 à 60ml dans le bac adoucissant.

Hebergement gratuit d image et photo

 

 

Nettoyer l’Inox avec des pommes de terre

Casserole ou évier, pour nettoyer l’inox de façon naturelle, la pomme de terre est votre alliée.

Très simple, il suffit de la coupée en deux puis de la frotter contre l’objet sale.

Laissez sécher quelques minutes puis passer un chiffon doux.

Ca brille en un tour de main !

Hebergement gratuit d image et photo

 

 

Aujourd’hui,nous allons confectionner un dentifrice bio.

Dans l’absolu, tous les dentistes vous le diront : ce n’est pas le dentifrice qui lave les dents mais c’est le brossage !! le dentifrice sert juste à donner la bouche fraiche sur le moment, mais vous obtiendrez le même résultat en mangeant une feuille de menthe.

Dans un petit pot mettre :
1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude
Quelques gouttes de citron
Mélanger de façon à obtenir une pâte un peu compacte (attention ça mousse !)

Comme d’habitude ! on met sur la brosse à dents et on frotte !

Vous verrez les bénèfices rapidement en ce qui concerne la blancheur des dents.

Le gout est surprenant,mais on s’y fait vite!

VOUS DEVEZ BRICOLER,OU ENCORE FAIRE DES ACTIVITéS AVEC VOS ENFANTS,CETTE RECETTE MAISON EST FAITE POUR VOUS.

Ingrédients et matériel:
– de la farine
– de l’eau
– un bol
quelques gouttes d’huiles essentielles, antibactériennes et antifongiques (facultatif).

Marche à suivre:
Dans un bol, mélanger une quantité de farine et une quantité d’eau jusqu’à obtenir une consistance homogène et assez liquide.

Conserver  la colle plus longtemps:

Ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles antibactériennes et antifongiques (mélaleuca, tea tree), le choix d’en ajouter ou pas dépend de l’usage que vous en ferez.

SURTOUT,NE METTEZ PAS TROP D’EAU.

Hebergement gratuit d image et photo

 

 

DES ODEURS DE CUISSON,CIGARETTES(c’est pas bien de fumer) ou autres persistent dans votre habitation,pas de soucis,utilisez cette recette naturelle et pas chére.

Mettre une cuillère à soupe de vinaigre blanc mélangée à un peu d’eau sur une soucoupe.
Allumer la bougie et regarder s’évaporer le tout (Les vapeurs de vinaigre vont assainir l’atmosphère et enlever toutes les odeurs : celles de tabac notamment…)
(sur un photophore, il convient juste de poser une petite coupelle avec la solution, et le tour est joué).

L’odeur de vinaigre ne reste pas bien longtemps,je vous rassure…

Nous sommes dans la periode de l’annee ou nos cheminees vont se mettre à nouveau à fonctionner.

QUI DIT CHEMINEE,DIT CENDRES.

QUE FAIRE DE CELLES-CI?————————————->de la lessive bien sur!

Méthode de Corpse Grinder 666 :

2 verres à cendre dans un litre d’eau 
Laisser minimum 24 h dans l’eau en remuant de temps en temps. filtrer très fin : dans un entonnoir mettre des torchons empilés et verser dessus.
Utiliser 2 verres du liquide filtré à mettre directement dans le tambour ou dans le compartiment à lessive.
On peut ajouter des gouttes d’huiles essentielles pour parfumer le linge( lavande ou autre).

Suivant l’essence de bois l’eau peut être légèrement colorée.
Bien sûr, ne pas utiliser de bois traité ou peint.

Si vous avez des taches,à sec,passez du savon de marseille.

Recette testée et fonctionnelle.