Latest Entries »

Hebergement gratuit d'image et photo

Un nouveau modèle mathématique qui simule l’effet du changement climatique sur les plantes et les pollinisateurs vient de voir le jour.

Les résultats sont importants parce que certaines espèces qui ont survécues aux changements climatiques majeurs dans le passé pourraient ne pas être capable de survivre aux changements climatiques actuels et futurs…

Dans l’étude, les chercheurs ont utilisé des simulations informatiques pour examiner l’effet du changement climatique sur les populations de plantes à fleurs et leurs insectes pollinisateurs.

Les écologistes ont démontré  que le changement climatique modifie le moment où les plantes fleurissent et l’impact sur les insectes.

Par exemple, l’apparition de nouvelles fleurs dans l’hémisphère Nord (climat tempéré)et la première apparition de certains insectes ont eu lieues plus tôt à cause du réchauffement climatique.

La question qui demeure est de savoir si le processus d’évolution peut atténuer les dommages potentiels que le changement climatique  inflige à la chronologie des événements du cycle de vie.

Les chercheurs ont constaté que dans certains cas l’évolution peut sauver le mutualisme (espèces qui dépendent les unes des autres)plante-pollinisateur qui aurait autrement disparu en raison du changement climatique.

VOIR MUTUALISME BIOLOGIQUE ICI.

Ce mutualisme peut dépendre de la densité et de la prolifèration d’autres espèces dans la communauté.

La fragmentation des habitats ou la perte de pollinisateurs dits indigènes pourraient aggraver le mutualisme face à la menace du changement climatique , a déclaré Tucker Gilman.

Les espèces mutualistes sont susceptibles d’être particulièrement sensibles au changement climatique rapide, selon l’étude.

« Les résultats sont troublants parce qu’il s’est avèré que le changement climatique anthropique (humain ou provoqué) a été  jusqu’à 10 fois plus rapide que tout changement climatique naturel durant les 500.000 dernières années », a déclaré Gilman.

« Cela signifie que les espèces mutualistes(espèces qui dépendent les unes des autres)ayant  survécues à des événements passés liés au changement climatique peuvent encore être vulnérables au changement climatique d’origine anthropique ».

Hebergement gratuit d'image et photo

Publicités

Hebergement gratuit d'image et photo
Hebergement gratuit d'image et photo

Depuis l’entrée en vigueur de l’UNFCCC en 1995, la Conférence des Parties (COP) de l’UNFCCC s’est réunie annuellement pour évaluer les progrès ayant attrait au changement climatique.

  • La COP approuve les décisions et résolutions publiées dans les rapports de la COP. Les décisions successives prises par la COP créent un ensemble de règles et une mis en application efficace de la Convention.

  • La COP est une réunion des Parties du Protocole de Kyoto, qui approuve également les décisions et résolutions de la mise en application des dispositions.

  • Cette réunion annuelle est appelée la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties du Protocole de Kyoto (CMP).

  • Cependant, les Parties de la Convention qui ne sont pas des Parties du Protocole peuvent participer à la CMP comme observatrices mais sans avoir le droit de prendre des décisions.

  • Le bureau du président de la conférence change annuellement entre les cinq groupes régionaux des Nations Unies (ONU). Mexico a accueilli la COP 16 / CMP 6 en 2010 et est actuellement le président de la COP/CMP.

  • Le groupe africain sera fier d’accueillir la prochaine conférence COP17/CMP7 qui aura lieu du 28 novembre au 9 décembre 2011 à Durban en Afrique du Sud. Le Kenya a été président de la Conférence en 2006 avec la COP 12 / CMP 2 à Nairobi.

  • En suivant les règles de procédure de la Conférence, il est de coutume pour la COP et la CMP d’élire comme président un ministre du pays d’accueil. Le président de la COP17/CMP7 sera Mme Maite Nkoana-Mashabane, la Ministère sud-africaine des relations internationales et de la coopération.

POUR SUIVRE AU MIEUX LES NEGOCIATIONS AU JOUR LE JOUR,JE VOUS METS UNE LISTE DE LIENS.

BONNE LECTURE ET OEUVRONS ENSEMBLE POUR UN CHANGEMENT RADICAL!

SITE OFFICIEL.

Page officielle du sommet de Durban (programme journalier, etc.).

La chaîne officielle des négociations sur Youtube.

Certaines sessions, présentations (side-events), et conférences de presses, diffusées en direct ou à la demande sur le site de la CCNUCC.

Site du Réseau Action Climat-France.

Réseau Climat & Développement.

IDDRI.

GRET.

Coordination Sud.


FNH.

Image from glowtxt.com text generator

LIEU:VAN EN TURQUIE.

Le bilan du seisme de magnétude 7.2 qui a eu lieu dans la province de Van en Turquie orientale s’est alourdi avec plus de 600 victimes, et continuera sans doute à augmenter dans les prochains jours.

Le danger sismique le plus connu  en Turquie se situe au nord-anatolien, une importante faille de décrochement qui longe le sud de la mer Noire et qui se trouve au-dessous d’Istanbul, endroit malheureusement connu pour ses seismes destructeurs.

Le Moyen-anatolien, une autre faille de glissement allant du sud-ouest de la Turquie à la Méditerranée, est une autre source bien connue de tremblements de terre majeurs.

Le foyer montre que la dernière rupture est due à la circulation sur une faille de chevauchement.

Cette zone se trouve sur la frontière entre les deux régions aux plaques  tectoniques très différentes.

A l’Est, en Iran, il y a une grande convergence et le renforcement des montagnes comme la plaque arabique au sud se déplace vers le nord vers la plaque eurasienne.

À l’ouest,on constate un décrochement des failles concentré sur le Nord et l’Est anatolien.

Ces tremblements de terre sont très difficiles à interpreter pour les géologues, faire des évaluations détaillées des risques sismiques extrêmement difficile aussi.

                                                                                                foyer des petits séismes en Anatolie orientale au cours des 20 dernières années. Ceux du Lac de Van dans l’encadré noir.

Le réseau mondial de sismographie a enregistré près de 50 répliques de magnitude 4 ou plus au cours des 5 derniers jours.

                                                                                                                    Des répliques du tremblement de terre de Van ( plus grand cercle ) déclarés par l’USGS ,23 au 27 Octobre.

Les répliques sont en net recul,seulement 6 des répliques signalées se sont produites avant hier ,mais les changements de stress dans la région à cause de ce tremblement de terre peuvent interagir de manière complexe,ce qui rend ces phénomènes difficiles à prévoir avec d’autres failles dans la région,ce qui peut conduire à une augmentation importante des risques d’apparitions de plus grands séismes dans les mois et années à venir.

Malheureusement, nous ne pouvons simplement qu’attendre et constater les dégats.

VIDEO ICI.

 

 

 

18 TIGRES DU BENGALE MASSACRES…

Le tigre fait partie de la grande famille des félidés. Il existe 5 sous-espèces, dont la plupart sont menacées de disparition, comme le tigre de Sumatra,le tigre de Bengale ou le tigre de Sibérie, le plus grand félin au monde.

Le massacre a commencé mardi soir dernier quand les adjoints du shérif ont décidé de préserver Zanesville, (Ohio), car des tigres du Bengale, des lions, des ours et autres animaux féroces erraient prés du centre ville.

Craignant que les animaux ne se dispersent et terrorisent la ville, ils ont envoyé des officiers avec leurs armes.

«Ces animaux étaient en déplacement et avaient un comportement agressif», a déclaré le shérif du comté de Muskingum Matt Lutz.

Pendant la nuit du chaos, un lion échappé a tué un singe, et les ours et les lions ont attaqué un cheval de la réserve, a t il affirmé.

49 animaux ont été abattus, dont 18 tigres du Bengale, 17 lions,6 ours noirs, une paire de grizzlis,3 lions des montagnes,2 loups et un babouin…

HORRIBLE!!!!

Les animaux avaient été libérés par Terry Thompson, le propriétaire de la réserve, qui s’est suicidé, a déclaré Lutz.

Il est particulièrement navrant de voir tant de tigres du Bengale tués alors qu’ils sont sur le point de disparaître.

Plusieurs individus ont été arrêtés pour avoir tenté de voler la carcasse d’un lion qui avait été tué.

6 animaux étaient encore dans leurs cages,alors que 30 gisaient sur le sol….

Les animaux vivants restants sont un ours grizzly, trois léopards et deux singes.

Ils ont été amenés au zoo de Columbus.

TRISTE FIN POUR CES ANIMAUX….

 

 

Pour évaluer les conséquences des déversements de pétrole sur la faune, il est important de comprendre les propriétés et la chimie des huiles brutes et des produits pétroliers.

L’huile provoque une série d’effets physiologiques et toxiques.

Les composants volatils du pétrole peuvent brûler les yeux, causer des brûlures de la peau, irriter ou endommager les membranes sensibles dans le nez, les yeux et la bouche.

Les hydrocarbures peuvent déclencher une pneumonie si elles pénètrent dans les poumons.

Le benzine, le toluène et autres hydrocarbures légers  sont transférés rapidement par la circulation sanguine dans les poumons et peuvent endommager les globules rouges, supprimer le système immunitaire, la souche du foie, la rate et les reins et même interférer avec le système reproducteur des animaux et les humains.

En général, les produits pétroliers raffinés ont tendance à être plus toxiques pour les organismes mais moins persistants dans l’environnement.

Les pétroles bruts et les fiouls lourds  ont tendance à être moins toxiques, mais sont plus persistants et plus susceptibles d’avoir des impacts physiques sur la faune( la fourrure et la peau).

La chimie du pétrole brut et produits pétroliers raffinés varie considérablement.

Chaque déversement de pétrole ou de carburant va se comporter différemment et il est difficile de prédire avec précision les impacts sur la faune.

Par exemple, certaines huiles deviennent plus «collantes».

Certaines huiles liquides formeront des cires solides très rapidement après seulement quelques heures  en mer, d’autres laisseront peu de résidus et d’autres peuvent contenir des niveaux élevés d’hydrocarbures persistants.

Effets de l’huile sur les oiseaux de mer:

Beaucoup de déversements de pétrole ont entraîné la mort d’un grand nombre d’oiseaux de mer…

Les oiseaux de mer sont victimes du pétrole par de multiples raisons:

  • Le contact avec du pétrole brut ou le mazout raffiné.  Cela provoque la chute des plumes et modifie les propriétés d’isolation des plumes et duvets.
  •  Tapis de plumes.  Cela peut sérieusement entraver la capacité des oiseaux à voler.
  •  Une ventilation dans le processus d’étanchéité et d’isolation thermique fournie par les plumes.  Cela provoque souvent l’hypothermie.
  •  Huilé plumes. Cela peut causer aux oiseaux de mer une perte de flottabilité et la noyade.
  •  Le poids corporel diminue rapidement car le métabolisme s’accelere pour contrer une température corporelle basse.
  •  Grave irritation de la peau.
  • Ils ingèrent le pétrole lors de leur toilette quotidienne.
  • Irritation ou une ulcération de la peau, des yeux, de la bouche ou des cavités nasales
  • L’ingestion de pétrole via leurs proies si leur chaîne alimentaire est contaminée.

Ces effets internes peuvent inclure:

  •  la destruction des globules rouges
  • altérations du métabolisme du foie
  •  dommages aux tissus des surrénales
  •  pneumonie
  •  lésions intestinales
  •  la capacité de reproduction réduite
  • réduction du nombre d’œufs pondus
  •  diminution de la fertilité des œufs
  •  diminution de l’épaisseur de la coquille
  •  perturbation de la reproduction  et des comportements d’incubation

Impact des déversements d’hydrocarbures sur les mammifères marins:

Les mammifères sont un groupe spécial de vertébrés, avec une combinaison de caractéristiques qui les séparent de tous les autres animaux.

Mammifères:

  • peut respirer de l’air par les poumons,
  •  ours vivant jeune
  •  produire du lait pour leurs petits,
  •  ont le sang chaud,
  •  peuvent avoir la peau lisse, des poils ou de la fourrure,
  • ont des cerveaux relativement grands,
  •  sont souvent protégés par les lois de conservation des espèces.

Il y a 5 groupes distincts  de mammifères, leurs cycles de vie, modes d’utilisation de l’habitat et les effets face à l’huile sont très différents.

Au sein de la grande espèce d’animaux connus comme  mammifères existe  un petit groupe  appelé les mammifères marins.

Il s’agit notamment des loutres de mer, otaries, phoques, morses, vaches marines (dugong), dauphins, marsouins et  baleines.

Ils  allaitent leurs petits, comme tous les mammifères, mais depuis des millions d’années ils se sont adaptés à la vie dans la mer.

Les mammifères marins sont vulnérables aux déversements de pétrole en raison de leurs habitudes amphibies et leur dépendance à l’air.

Certains mammifères marins vivent et migrent en petits groupes tandis que d’autres subsistent dans de grandes colonies localisées.

Ces différences de comportement et d’alimentation signifient que les déversements de pétrole auront des répercussions diverses, pouvant être très saisonnières et auront une incidence sur quelques individus ou sur de grandes colonies.

La surface de la peau rugueuse, les poils et les habitudes de toilettage de certaines espèces accroit la possibilité de contact avec le pétrole, l’ingestion et les effets toxicologiques associés.

Effets de l’huile sur les mammifères marins dépendent des espèces, mais peuvent inclure:

  • l’hypothermie due à l’évolution de la conductance de la peau, entraînant un choc métabolique,
  • effets toxiques et dysfonctionnement des organes secondaires dus à l’ingestion d’huile,
  • poumons congestionnés,
  • emphysème interstitiel due à l’inhalation de gouttelettes d’huile et de vapeur,
  •  ulcération gastro-intestinale et des hémorragies dues à l’ingestion d’huile pendant le toilettage et l’alimentation,
  • lésions oculaires et cutanées dues à une exposition continue à l’huile,
  • baisse de la  masse corporelle  à cause de régime strict
  • le stress dû à l’exposition au pétrole et les changements de comportement.

Effets de l’huile sur les cétacés:

BALEINES:

Il y a peu de preuves documentées de cétacés (baleines)  touchés par les déversements de pétrole.

C’est à cause de leur comportement reclus et migrateurs.

Certains rapports indiquent qu’il y a une tendance pour les cétacés morts à sombrer dans l’océan.

D’autres rapports indiquent que certaines baleines mortes  flotteraient.

La nature migratoire de la plupart des baleines  serait également la cause des problèmes pour réaliser des études pertinentes.

Les cétacés ont surtout des peaux lisses avec des zones limitées de pelage  ou des surfaces rugueuses.

L’huile tend à adhérer aux surfaces rugueuses, aux poils ou aux callosités des animaux, donc le contact avec l’huile  peut provoquer l’adhérence du pétrole.

La façon dont un cétacé consomme sa nourriture influe sur la probabilité de son ingestion de pétrole.

Les baleines à fanons, qui font qu’effleurer la surface sont plus susceptibles d’ingérer de l’huile que les baleines à dents.

Les chercheurs ont également indiqué que l’inhalation de gouttelettes d’huile, des vapeurs et des fumées constitue une possibilité distincte d’intoxication.

L’exposition à l’huile de cette manière pourrait endommager les muqueuses, les lésions des voies aériennes ou même causer la mort.

DAUPHINS:

Les dauphins sont des cétacés à dents qui se nourrissent de poissons et de calamars et passent beaucoup de leur temps dans les eaux près du rivage.

Il a été constaté dans certains cas de déversement de pétrole que les dauphins ont détecté ce pétrole et ont su l’éviter, mais à d’autres moments ils ne l’ont pas fait et ont été exposés à l’huile flottante.

Les dauphins sont à peau lisse, sans poils, donc l’huile a tendance à ne pas coller à leur peau, mais ils peuvent inhaler la vapeur de l’huile.

Ceci est plus susceptible de survenir quand ils montent à la surface pour respirer.

Cela conduit à endommager les voies respiratoires,causer des infections pulmonaires, des muqueuses ou même la mort.

Un dauphin stressé ou paniqué nage plus vite, respire plus rapidement,donc remonte à la  surface plus fréquemment  et augmente ainsi son exposition.

Ils pourraient aussi consommer du pétrole par la nourriture ou même mourir de faim à cause du manque de nourriture disponible ou à une incapacité à trouver celle-ci.

Il est également possible que la pollution pétrolière affecte le système immunitaire causant des infections bactériennes et fongiques.

Effets de l’huile sur Pinnipèdes:

Il y a trois groupes de pinnipèdes:

1. Les lions de mer et otaries à fourrure (famille Otariidae).

Ils ont des oreilles externes et peuvent « marcher » sur les quatre nageoires.

2. les Phoques (famille Phocidae) comprennent les phoques et les éléphants.

Ils n’ont aucune oreille externe et doivent ramper sur la terre. Leurs nageoires antérieures sont petites.

3.  Les morses (famille odobénidés) n’ont pas d’oreille externe.

Les canines supérieures des deux mâles et femelles poussent sur de longues défenses.

Les morses peuplent les mers arctiques.

Les phoques sont très vulnérables à la pollution par les hydrocarbures parce qu’ils passent beaucoup de leur temps à ou près de la surface de l’eau.

Les otaries à fourrure sont plus vulnérables en raison de la probabilité que l’huile adhére à leur fourrure.

Effets de l’huile sur les tortues de mer:

Le cas des tortues de mer est particulièrement préoccupant, car leur nombre est en déclin dans le monde entier.

Le pétrole aura une incidence sur leurs yeux et elles auront des dommages respiratoires ou au niveau des poumons.

Les tortues de mer seront également affectées  par la contamination lors de l’approvisionnement alimentaire ou par absorption par la peau.

Les tortues sont très vulnérables sur les sites des plages de nidification pendant la saison de reproduction.

Les sites de nidification sont généralement sur les plages de sable, qui, si huilées, peuvent conduire aux problèmes suivants:

  • absorption d’huile par la contamination des aliments ou un contact physique direct, conduisant à des dommages de l’appareil digestif et d’autres organes.
  •  Irritation des muqueuses (comme  le nez, la gorge et les yeux) conduisant à une inflammation et infection.
  •  Les oeufs peuvent être contaminés, soit parce qu’il y a du pétrole dans le sable , ou parce que les tortues adultes sont contaminées lors de leur déplacement pour atteindre le site de nidification. L’huilage des œufs peut inhiber leur développement.
  • Les tortues nouvellement écloses se frayent un chemin sur la plage afin de rejoindre l’eau et peuvent donc etre victime du pétrole lors de ce déplacement.

Effets de l’huile sur le poisson:

Les œufs, les larves et les jeunes poissons sont relativement sensibles à l’huile (huile particulièrement dispersée), comme il a été démontré lors de tests de toxicité en laboratoire.

Mais il n’existe aucune preuve définitive  de cas démontrant que la pollution pétrolière a des effets significatifs sur les populations de poissons dans la mer.

C’est en partie parce que les poissons peuvent prendre des mesures pour éviter cette pollution, et, en partie parce que les décès impliquant le pétrole sur de jeunes poissons sont souvent  peu importants comparés à d’énormes pertes naturelles chaque année mettant en cause  la prédation naturelle et la pêche.

Il demeure des risques accrus pour certaines espèces et les stades de vie des poissons (et crustacés comme les crevettes) dans les eaux peu profondes près du rivage, comme les estuaires, récifs coralliens,  herbiers marins et les  mangroves.

Ces estrans sont censés avoir le role d’alimentation et lieux de reproduction pour de nombreux poissons et crustacés.

Il est  fréquent que la pêche soit interdite pour une courte durée dans la zone d’un déversement d’huile, afin de maintenir la confiance du marché et de protéger les engins de pêche.

En ce qui concerne l’évaluation de la contamination du poisson par le pétrole, la fraction soluble dans l’eau (FSM) de l’huile est la plus importante composante toxique.

Cette chimie du FSM et de la toxicité varie suivant l’huile.

Mais dans le cas des huiles benzine, toluène et  xylène, elles constituent la fraction la plus toxique.

Niveau de réponse de la faune:

Les oiseaux de mer semblent être les victimes les plus fréquentes des déversements de pétrole maritimes.

Il n’y a pas de relation claire entre la quantité de pétrole déversé dans l’environnement marin et l’impact probable sur la faune.

facteurs importants liés à l’impact des déversements de pétrole sur la faune:

  •  la propagation de la nappe de pétrole,
  • type de pétrole déversé, son mouvement,les  intempéries,
  •  l’emplacement du déversement,
  •  le domaine de l’estuaire, la mer et l’estran touchés par le pétrole,
  • la sensibilité de l’environnement régional, la proximité,
  •  le nombre d’habitats différents touchés, comme le rivage, plage, mangrove, zones humides,
  •  le moment de l’incident (en période de reproduction saisonnière, la migration des oiseaux),
  • the nature, toxicity and persistence of the oil, la nature, la toxicité et la persistance de l’huile,
  •  la variété des espèces à l’emplacement du déversement.

Pour planifier et mettre en œuvre une réponse efficace à la faune polluée, il est extrêmement important d’évaluer l’ampleur et l’impact  sur celle-ci au cours d’un incident de pollution marine, tant du point de vue maritime que littoral.

Il est également important de répondre au nombre et au type d’espèces touchées ou susceptibles d’être touchées par le déversement de pétrole plutôt que de la quantité de pétrole déversée.

 

 

PODCASTS AUDIOS: SONDAGE

Comme vous le savez peut-etre(pour les personnes me suivant sur les réseaux sociaux),j’ai décidé de créer une section podcasts audios sur le site.

Je compte effectuer une émission tout à bord hebdomadaire concernant tous les sujets touchant notre Planète.

Si cela fonctionne bien,(je compte sur vous),deux diffusions seront effectuées par la suite.

Cela demande un travail soutenu et beaucoup de temps(le plus dur à mon avis…).

Soyez patients et indulgents!

Je mets donc en ligne aujourd’hui un petit sondage vous demandant de choisir vos centres d’interets,prenez svp deux minutes pour le remplir,cela influencera le choix de mes premiers sujets.

Je vous rappelle également que vous pouvez m’envoyer via la rubrique CONTACT vos articles persos qui seront éventuellement diffusés.

MERCI A L’AVANCE POUR VOTRE EVENTUELLE PARTICIPATION!

AGISSONS ENSEMBLE POUR PRESERVER NOTRE CHERE ET SI PRECIEUSE PLANETE!!!

Par ici,c’est parti pour le sondage,merci!

 

 

 

TIANJIN:région cotière de Chine.

 

Vous prenez une terre en « friche »,vous possédez quelques idées écologiques,quelques moyens aussi évidemment,et hop,vous obtenez la ville éco de TIANJIN.

Son sol était trop salé pour les cultures. Il a été pollué assez pour effrayer d’éventuels résidents.

Quelques courageux ont restauré le sol, nettoyé l’eau de la pollution et  ils ont commencé à préparer le terrain,qui accueillera des entreprises vertes et quelques 350 000 habitants en 2020.

 

Un nouveau modèle urbain est absolument nécessaire.

Déjà, l’approvisionnement alimentaire de la Chine et la stabilité sociale sont mises à mal car les terres agricoles sont de plus en plus réduites.

Comme l’économie chinoise a connu un essor, de nombreuses villes ont été exposées à l’eau polluée et aux polluants atmosphériques.

Et ce n’est qu’un début.

Comme la population croissante en milieu urbain exige plus de voitures, maisons et électricité, les conditions actuelles ne feront qu’empirer à l’avenir.

 

Plus de 350 millions de Chinois sont attendus en ville dans les 5 prochaines années.

 

Des initiatives ont été développées dans au moins 100 villes chinoises.

 

Beaucoup de ces projets ont été voués à l’échec auparavant car ils ont été conçus sans consulter ceux qui y vivent.

 

Le défi a été encore augmenté pour ce projet car L’ECO VILLE DE TIANJIN a été construite sur un terrain stérile en eau potable.

Cette ville a également été équipée pour faire face aux émissions de gaz à effet de serre.

Chaque bâtiment doit avoir  une isolation adéquate et des fenêtres à double vitrage, pour économiser l’énergie.

 La ville doit être exempte d’émissions, provenant de l’énergie solaire, éolienne et géothermique.

 

Les responsables veullent une ville mixte,pour les riches et les autres.

Pour se faire, un cinquième des maisons ici sont subventionnées par le gouvernement chinois et seront vendues  20% moins chers que le prix du marché.

A QUAND LA GENERALISATION DE CES PROJETS PARTOUT DANS LE MONDE?

 

 

 

 

 

 

Oui,aujourd’hui,j’ai envie de publier ce petit article car ma colère monte de jour en jour…

En effet,le débat sur le changement climatique est devenu à la mode depuis peu…(perso,cela fait longtemps qu’il me préoccupe).

 

Il existe forcément deux groupes d’individus qui prennent position sur le sujet.

 

Il y a tout d’abord ceux qui clament haut et fort: « Le ciel s’écroule! »

Ces personnes déclarent que la planète entière est en péril, (pas forcément faux…)et que notre existence même dépend de la cessation immédiate de l’utilisation de tous les combustibles fossiles, parce la continuité de leurs utilisations se traduira par l’annihilation totale de la race humaine toute entière, ainsi que presque tous les autres espèces d’animaux et d’oiseaux.

 

De l’autre côté,nous avons un groupe de crétins(oups!pardon…quoique non…)qui ne sont pas trop disposés à accepter les idées de ceux du premier groupe décrit ci-dessus,affirmant qu’il n’y a absolument aucun problème.

Certains vont même jusqu’à prétendre que l’on peut brûler autant de combustibles fossiles que nous le souhaitons, c’est notre droit légué par Dieu.

Ils affirment qu’aucun effet néfaste sur l’air et l’eau n’existe, et que, si les espèces d’animaux commencent à disparaitre, eh bien, ainsi soit-il, tel est l’ordre des choses…

Toujours est il,nous continuons à utiliser les combustibles fossiles,(de plus en plus d’ailleurs…).

Les compagnies pétrolières obtiennent des allégements fiscaux alors que les entreprises d’énergies dites vertes doivent par tous les moyens amasser des fonds.

 

Je ne doute pas de l’idée que la planète se réchauffe.(bien au contraire).

Les nombreuses statistiques sont la pour nous le rappeler d’ailleurs.

Et bien sûr, nous devons nous préparer à la possibilité qu’une telle tendance au réchauffement pourrait se poursuivre pendant une période trés longue.

La Terre se réchauffe,OUI,et on ne pourra pas arrêter ce réchauffement au cours du prochain siècle, et nous devrons être en mesure de traiter les problèmes qui vont surgir.

 

Crier à la fin du monde ne sert à rien lorsque l’on tente d’amener les gens à faire quelque chose.  

Les gens veulent entendre parler des avantages du changement de culture de l’énergie.

Quand il s’agit de production d’énergie, nous avons au moins 30 ans de rattrapage à faire dans la transition des combustibles fossiles, et cela doit se faire assez rapidement.

Mais «rapidement» signifie dans ce cas dans environ 50-60 ans.

Il y a des tonnes de raisons rationnelles pour nous passer des combustibles fossiles qui n’ont rien à voir avec la fin du monde.

 

Il n’y a tout simplement aucune raison de continuer à sur-utiliser cette technologie du 19 ème siècle.

 

Nous savons comment utiliser l’énergie solaire et éolienne pour produire de l’électricité, nous savons qu’elles sont à la fois plus propres, et nous avons des preuves significatives qu’elles ont peu ou pas d’effets environnementaux négatifs.

 

Contrairement à ce que certains voudraient vous faire croire, il n’y a aucun inconvénient à nous sevrer de notre dépendance aux combustibles fossiles.

Un air plus propre, une eau plus propre,une énergie moins coûteuse et plus fiable, et pas de dépendance sur les autres pour l’approvisionnement: VOILA UN BON DEAL,NON?

MAIS EVIDEMMENT,LES ENTREPRISES ET LES AUTORITES FONT TOUT LEUR POSSIBLE POUR VOUS DISSUADER DE PASSER LE CAP VERS DES ENERGIES PROPRES….

 

Un exemple:

 

Vous avez envi d’installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison et / ou des éoliennes dans votre jardin, afin de produire votre propre énergie.

SUPER!MAIS…

 

Ils vont vous dire ou essayer de vous faire croire que la seule façon d’avoir l’énergie dont vous avez besoin, c’est d’en acheter à une énorme installation centralisée.

 

Au lieu de construire une énorme usine au bord de la ville afin de nous fournir des quantités massives d’énergie pour des centaines de milliers de personnes, pourquoi  des dizaines de milliers de personnes ne pourraient elles pas créer leurs propres petites centrales, afin de produire leur propre électricité et de vendre en retour l’excès pour ceux qui ne peuvent pas produire eux-mêmes?  

Pourquoi ne pas construire un plus grand nombre de petites usines, privilègier l’utilisation des biocarburants, et de compléter cela avec le vent et l’énergie solaire?

Pourquoi est-ce une mauvaise idée?

N’est-il pas plus logique de construire 20 petites usines utilisant diverses méthodes de production d’énergie pour alimenter un million de personnes, plutôt que de construire une énorme usine, alimentée par des combustibles fossiles, conçue pour alimenter des millions de personnes?

Ne serait-il pas merveilleux de vivre mieux que nous le faisons maintenant, tout en utilisant un quart de l’énergie?

Nous sommes en train de polluer la planète à un stade effrayant,nous utilisons les ressources naturelles de façon insoutenable, et nous sommes sur le point de faire d’énormes conneries en ce qui concerne les pertes humaines liées à cette sur consommation, même si notre population continue d’augmenter à un rythme alarmant. 

Nous devons changer radicalement nos habitudes.

Nous devons utiliser moins de pétrole et autres combustibles fossiles dans tous les secteurs.(carburants,alimentaires…).

 

Ne peut-on pas tout simplement mettre l’accent sur les aspects positifs du passage des combustibles fossiles aux sources d’énergies renouvelables pour amener les gens à croire au nouveau concept?SANS LEUR PARLER DE FIN DU MONDE!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une étude a constaté que les cyclistes INHALAIENT deux fois plus de carbone que les piétons en ville.

Les recherches menées par Barts et la London School of Medicine ont effectivement démontré que les cyclistes possédaient 2,3 fois la quantité de carbone par rapport aux piétons.

 

Les cyclistes sont plus proches des voitures (et de leurs échappements) et l’exercice est susceptible de les faire respirer plus profondément que la marche.

 

L’ONU a révélé que le carbone est responsable du raccourcissement de la vie d’une moyenne de 8,6 mois dans l’UE, et Londres est déjà reconnue pour avoir le pire taux de pollution d’Europe.

 

Pour limiter leur exposition, les cyclistes doivent se tenir éloignés du flux de circulation.

 

En France,le constat est nettement meilleur,en effet,les pistes cyclables, les couloirs de bus et les zones cyclistes marquées au sol ont un effet bénéfique en éloignant le cycliste du flot de véhicules.

Les pistes cyclables représentent la meilleure protection en terme de pollution, que ce soit pour le NO2 ou les particules.

 

«Le piéton est deux à cinq fois moins exposé que l’automobiliste à la pollution.

Le vélo va se situer entre les deux, et plus il prendra des voies avec aménagements, plus il se rapprochera de l’exposition du piéton», résume Karine Léger, adjointe au directeur d’Airparif.

Article sur les politiques cyclables en Europe ici.

 

 

 

Le soleil, bien que distant de plus de 150 millions de kilomètres de nous, demeure notre plus grande source d’énergie même si elle est intermittente.
L’énergie solaire, peut être convertie en chaleur ou en électricité.

Il existe différents types d’énergie solaire:

L’énergie solaire passive se réfère à la maîtrise de l’énergie du soleil sans l’utilisation de dispositifs mécaniques.

Utiliser des fenêtres exposées au sud afin de fournir un éclairage naturel,une source de chaleur pour votre maison sont des exemples de l’énergie solaire passive.

L’énergie solaire active utilise des dispositifs mécaniques dans la collecte, le stockage et la distribution de l’énergie solaire pour votre maison.

Par exemple,pour les systèmes solaires actifs de chauffage de l’eau, les pompes sont utilisées pour faire circuler l’eau à travers le système.

L’énergie solaire thermique est l’énergie créée par la conversion d’énergie solaire en chaleur.

Le solaire photovoltaique est l’énergie créée par la conversion de l’énergie solaire en électricité en utilisant des cellules solaires photovoltaiques .

L’énergie solaire à concentration est un type d’énergie solaire thermique qui est utilisé pour générer de l’electricité solaire.

Cette technologie vise à la production d’énergie à grande échelle.

Pour cette raison, en tant que propriétaire, vous n’utiliserez pas l’énergie solaire concentrée directement, mais pourrait en profiter grâce à un service au prix réduit offert par des fournisseurs d’énergies alternatives.

Mais l’énergie solaire dite spatiale est la plus grande source d’énergie inexploitée qui pourrait, éventuellement, résoudre complètement les problèmes actuels liés à l’énergie mondiale et les problèmes d’émissions de GES.(gaz à effet de serre).

La technologie consiste actuellement à lancer  des satellites collecteurs solaires en orbite géostationnaire autour de la Terre pour convertir l’énergie rayonnante du soleil en électricité 24 heures par jour afin de transmettre ensuite en toute sécurité l’électricité par des faisceaux sur la Terre.

En 1981, les organisations mondiales ont décidé que cette alternative était à haut risque, cependant, ils ont recommandé une étude plus approfondie.

Avec l’augmentation de la demande d’électricité et les coûts liés, la NASA a repris en compte  le concept entre 1995 et 1997.

L’étude de la NASA mis en place un projet consistant à placer plusieurs dizaines de satellites à énergie solaire en orbite géostationnaire en 2050.

Toutefois,il existe des problèmes d’ingénierie de base  dans le déploiement d’un tel système: la taille, le poids,la capacité des capteurs solaires pour absorber l’énergie, la capacité des robots à assembler des capteurs solaires dans l’espace.

Le coût et la fiabilité des machines restent un gros problème.

Les vols spatiaux de ces dernières années  ont couté 25 000 euros par kg de charge utile pour déplacer des satellites en orbite et pour le réapprovisionnement des stations spatiales.

Au cours des deux dernières années, le Japon (encore eux…)a engagé  30 milliards d’euros pour sécuriser  l’énergie solaire.

En 2030, l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale compte mettre en orbite géostationnaire un générateur d’énergie solaire qui va transmettre un gigawatt d’énergie vers la Terre, ce qui équivaut à une centrale nucléaire importante.

Les responsables japonais estiment que, finalement, ils seront en mesure de livrer de l’électricité à un coût de 0,09 $ par kilowatt-heure, ce qui sera compétitif avec toutes les autres sources existantes.

Les Etats-Unis, Chine, Japon, et peut-être la Russie, devraient créer un consortium afin de coopérer pour produire de l’énergie provenant de l’espace.